Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 8 mai 2013

Loin de mon bébé deux jours / 1 nuit

J'allaite mon bébé de 11 mois et pour la première fois il y a 10 jours je suis partie en weekend sans lui. Il est resté avec papa.

Un historique rapide, je ne voulait pas allaiter avant d'être enceinte, j'ai changé d'avis et je voulais essayer mais pour raison médicale ce n'était pas évident que j'y arrive car ça fatigue beaucoup. Du coup aucun plan de notre part, allaitement mixe ou non, durée... Nous avons essayé, ça a marché, très bien même. J'aime allaiter mon fils et il aime ça aussi clairement. Je n'ai donc pas envie d'arrêter.

En revanche, j'ai envie de temps pour moi. Depuis janvier (Papoï avait 8 mois) il va à la crèche deux jours par semaine 9h-16h. L'adaptation c'est très bien passée. Seul bémol, Papoï ne voulait pas vraiment boire de lait. J'ai aussi régulièrement laissé Papoï à des proches pour quelques heures dans la journée. Il attend que je rentre pour téter. Ou encore en soirée, endormi après la tété j'avais jusque 23h pour sortir dîner.

J'ai eu envie de partir un weekend sans bébé. Je me suis demandé si je devrai arrêter d'allaiter pour cela. Pourquoi nous nous inquiétions à ce sujet :


  • Le soir, Papoï s'endormait systématiquement après une tété câlin, ensuite nous le posions dans son lit et il s'endormait seul. Allait-il accepter de boire du lait sans moi? Allait-il s'endormir si je n'étais pas là. A part la tété elle même, il accepte que le rituel du coucher soit fait par papa ou maman.
  • La nuit, Papoï se réveille encore pour téter. Nous envisageons de le sevrer la nuit mais ça n'est pas encore fait. Je le rendors donc au sein. Autant dans la journée s'il a faim il accepte les solides, autant, la nuit papa ne se voyait pas lui donner une compote.  Accepterait-il de boire du lait au biberon ou à la tasse pour se rendormir.

Je précise, que cela ne m'aurait pas déranger que bébé ne boive pas du tout de lait durant deux jours, car il boit d'autres liquides et sait bien manger quand il a faim. Je pense qu'un bébé ne va pas devenir carencé en deux jours.

Papa n'était pas contre rester avec Papoï bien au contraire mais nous avons voulu tester avant, un jour ou je serai là mais "cachée" pour voir comment ça se passait.

  • Première étape, certains matins, papa propose du lait à Papoï à la tasse à boire (donner son lait autrement qu'au biberon par Véronique Darmangeat). Il sait maintenant très bien boire de l'eau au repas avec différents modèles de tasses. Nous faisions cela régulièrement de 0 à 6 mois environ avec un biberon spécial (tétine calma de medela) et nous avions arrêté car Papoï ne voulait plus de ce système. La transition à la tasse a pris un peu de temps. Aucun problèmes, Papoï accepte et je dors quelques heures en plus.


  • Deuxième étape, le coucher et la nuit. Un soir où je suis partie faire des courses. Papa fait le rituel du soir sans moi: repas, bain, lait donné à la tasse, puis poser bébé après un câlin dans son lit. Ça a marché, Papoï n'a pas pleuré du tout. (j'étais rentrée sans me montrer). La nuit se passe relativement bien aussi, Papoï se réveille plusieurs fois et accepte de se rendormir sans téter en buvant un peu de lait pas beaucoup. Vers 4h du matin, papa fatigué me demande de gérer le prochain réveil.
  • Troisième étape: J'ai un peu de lait au congélateur tiré pendant que Papoï va à la crèche mais cela suffira t'il? Pour être certain de palier au cas où, papa donne à Papoï du lait artificiel. Ça passe sans problème ouf.


équivalent de ma pompe poire
Après cette expérience concluante pour nous, je décide donc de partir en weekend. Prévu presque 3 jours et 2 nuits le weekend sera écourté par la météo. Dernier "détail", comment pomper. A la maison j'ai une pompe électrique double, medela symphonie, mais impossible de l'emporter, car je dois voyager léger. Je l'ai en location gratuite via une pharmacie. J'ai une toute petite pompe manuelle, avec une poire. Cela suffira t'il? Comment saurais-je quand et combien pomper? Quand bébé est à la crèche, il tète le matin et quand je le récupère. Je pompe une fois seulement en journée. J'hésite à acheter une pompe un peu plus complexe, comme la mini électrique de medela. Je me dis que pour un weekend c'est probablement pas la peine, il vaut mieux que je teste la pompe que j'ai. 
Aparté: Un super article pour choisir le tire-lait (ça fait moins vache que pompe ptdr) par Véronique Darmangeat: le-point-sur-les-tire-lait  

Je pars donc un vendredi matin. De mon côté, aucun problème majeur. Départ vers 9h arrivée vers 16h. J'ai les seins prêts à exploser. Impossible de pomper durant le voyage en covoiturage. Pour le reste du séjour, je pompe régulièrement, sans chercher à pomper un maximum, juste dès que je sens un léger inconfort dans la poitrine. Je fais très attention à masser les seins après pour vérifier s'il reste une zone qui ne s'est pas vidée. J'ai fait une mastite en début d'allaitement, et je préfère éviter ça. A chaque fois je prends 20 maximum 30 minutes pour les deux seins. Retour le samedi au lieu du dimanche, car le temps est horrible, froid, pluvieux et le camping par ce temps là... Non merci. Je rentre en train, je pompe avant de partir vers 16h, et une fois dans le train, dans les toilettes. Ce n'est pas confortable mais elles étaient propres. Peu après mon arrivée vers minuit à la maison, Papoï se réveille et tète pendant très très longtemps. Je crois que je lui ai manqué. Je n'ai pas mesuré, mais je pense avoir tiré entre 400 et 500 mL chaque journée. Je n'ai pas gardé le lait car je ne savais pas comment le garder (sans réfrigérateur) j'aurai juste pu le laisser dehors vu la météo.

Comment ça se passe entre Papoï et papa? Très bien. Papoï mange et boit pas mal de lait durant mon absence. La nuit sera un peu dure: réveil de 1h à 3h avec un bébé qui se rendort 15 min puis pleure puis se rendort, ne veut pas boire de lait à la tasse. Nous ignorons la cause des réveils, il a déjà fait ça quand je suis là. Potentiellement, ses prémolaires qui nous embêtent depuis deux semaines maintenant.

Pour info j'ai demandé à papa d'écrire combien Papoï avait bu grosso modo. nouvel aparté: quantite-de-lait-bue-par-un-bebe
Vendredi matin: grosse tétée (oui parfois il tète pas beaucoup mais là, chance, il demande pas mal)
avant sieste : 50 mL
16:30 : 150 mL
soir : 200 mL

nuit vendredi à samedi : 100 mL

Samedi matin : 50mL
déjeuner : 200mL
après-midi : 100mL
soir : 200mL
et ensuite grosse tétée vers minuit quand je suis rentrée.

En parallèle, Papoï est bien diversifié, y'a des jours ou il mange plus que d'autres. Globalement, nous n'étions pas inquiets, s'il avait faim il mangerait. Il a en général tartine et banane le matin, déjeuner, goûter parfois, et dîner.

Conclusion: Nous sommes vraiment content d'avoir essayé. Cela s'est beaucoup mieux passé que ce que nous pensions. Au final, l'appréhension venait de nous parents, pas de bébé. Papoï est un bébé très social. Il peut rester quelques heures avec des amis ou de la famille qu'il ne connait pas bien sans soucis. Cette semaine nous avons donc prévu de le laisser 24h à mes parents. Et dans 10 jours je repars pour trois nuits et il restera avec papa. D'ici quelques temps nous pensons même partir en weekend en amoureux si ces premières fois se déroulent bien.

Le mot du papa à qui j'ai demandé s'il avait envie de dire un truc: c'était cool le weekend avec son fils <3 <3 <3

Un autre lien en anglais:
traveling-as-a-pumping-mother



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire